La légende Randy Weston s’est éteinte.

La légende Randy Weston s’est éteinte.

Le pianiste afro-américain est nous a quitté samedi 1er septembre.

Originaire de de Brooklyn, c’est dans ce même quartier que s’est éteinte l’une des figures les plus respectées du Jazz, samedi 1er septembre

Débutant sa carrière au milieu des années 40, Weston débutera dans le monde du bebop et côtoiera les plus grands du milieu, comme Thelonions Monk. Il fera très vite du piano son outil d’expression privilégié, dès le milieu des années 50, performant en solo ou accompagnant d’autres musiciens, le plus souvent en formation de quintet.

Influencé par la musique africaine et noire américaine, le compositeur puisera également son inspiration dans les caraïbes ou les musiques traditionnelles nord-africaines.

Son ultime passage sur scène en France s'était déroulé au mois de mai dernier au Duc des Lombards. Il avait alors livré une performance emplie d’humilité, à l’image d'un musicien ayant marqué profondément le monde de la musique, sans jamais faire de remous. 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios