Il y a 50 ans, Jimi Hendrix arrivait à Londres

Il y a 50 ans, Jimi Hendrix arrivait à Londres
94x50_jimi-braid.jpg

Le 24 septembre 1966, Jimi Hendrix arrivait à Londres en parfait inconnu. 24 heures plus tard, il avait joué son premier concert londonien, établi des contacts avec la scène locale et rencontré l’amour de sa vie.

Hendrix arrive le samedi 24 septembre à l’aéroport d’Heathrow vers 9h du matin, après un voyage de plus de huit heures depuis New York. C’est son flirt de l’époque, Linda Keith (ex de Keith Richards) qui a invité Chas Chandler, ancien bassiste des Animals à venir le voir sur scène au Café Wha de Greenwich Village, emballé par le talent d’Hendrix, il décide de le faire venir à Londres.

Dès son arrivée, le jeune guitariste n’a qu’une seule envie : jouer. Il a besoin d’une guitare et passe chez le leader du groupe rhythm and blues Zoot Money’s Big Roll Band, qui vit en collocation avec Andy Summers, futur membre de Police. Zoot raconte « Contrairement à ce qu’on dit, nous n’avons pas joué ensemble. Il avait juste besoin d’une guitare pour gaucher. Ils allaient dans le centre de Londres et mon appartement était sur le chemin. Je n’ai pu trouver qu’une espèce de guitare italienne pas chère que j’avais acheté un jour. Ça a fait l’affaire. En tant que gaucher il avait l’habitude d’emprunter des guitares. Je lui ai fait une tasse de thé, c’est sûrement la première fois qu’il goûtait ça. On a parlé de blues et il est reparti deux heures après. »

La rencontre qui va changer sa vie se trouve alors à l’étage du dessus. Kathy Etchingham se remet d’une soirée  dans son lit, et quand on lui demande de descendre pour voir Hendrix, elle répond : ”Je le verrais plus tard”.

Le soir, Kathy se rend au Scotch,  ou Jimi se produit “Il y avait des escaliers en colimaçon dans la cave et tout le monde se penchait sur la rampe pour écouter ce mec, assis dans un coin du club. Ils étaient captivés.”

Après le set, Jimi discute avec Kathy, sous les yeux de Linda Keith, folle de jalousie, elle l’insulte à voix basse, Ronnie qui accompagnait Kathy,  explose de colère, le mannequin lui tire les cheveux,  Ronnie réplique en brisant une bouteille de whisky sur la table avant de la pointer à la gorge de Linda, “Paniqué, Chas se tourne vers moi (kathy) et dit ‘pour l’amour de Dieu, sors Jimi de là, il a seulement un visa de visiteur ! Ramène-le au Hyde Park Towers. Vite, avant que quelqu’un appelle la police !’”.

 

Le point de départ d’une relation qui durera 3 ans, et qui inspirera de nombreux titres au guitariste, dont  trois de ses chef d’œuvres : Foxy Lady, The Wind Cries Mary – Mary étant son deuxième prénom – et Send My Love to Linda, d’abord intitulé Send My Love To Kathy.  Kathy l’a beaucoup aidé dans sa carrière en le présentant à beaucoup de gens influents, comme les Beatles, avec qui elle était amie.

Début 1969, Jimi et Kathy se séparent et celui qui est aujourd’hui considéré comme le plus grand guitariste de l’Histoire, meurt asphyxié dans son vomi le 18 septembre 1970. En seulement quatre ans à Londres, Hendrix aura transformé à jamais l’identité sonore de la ville.

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios