Découvrez le programme du Monte-Carlo Jazz Festival !

Découvrez le programme du Monte-Carlo Jazz Festival !
94x50_3-mcjf-2016-bandeau-1100x700-logo-1100x698.jpg

Une programmation prestigieuse !

Le Monte-Carlo Jazz Festival revient pour une 11ème édition à l’Opéra Garnier Monte-Carlo. Il se déroulera cette année, entre le 24 novembre et le 3 décembre, et permettra de découvrir et redécouvrir les plus grandes stars du jazz, et les talents d’aujourd’hui, dans un lieu unique , temple de la musique et de la création depuis plus d’un siècle.

 

Jeudi 24 novembre - Wilson chante Montand

Comédien populaire, Lambert Wilson avait déjà fait quelques incursions dans le répertoire d'Yves Montand, à l'époque de ses premiers spectacles musicaux dans les années 90. Mais son travail d'acteur de cinéma et les comédies musicales dans lesquelles il s’est produit au Châtelet à Paris avaient repris le dessus. Puis Wilson a finalement accepté une proposition du label Sony Classical autour de Montand.

Wilson, accompagné de 6 musiciens, fera revivre une époque dans la dynamique d'un groupe de jazz. Un des plus beaux hommages à Montand, 25 ans après sa disparition.

 

Dimanche 27 novembre - Sarah Lancman

Sarah Lancman dévoilera en avant-première les compositions extraites de son nouvel album, « Inspiring Love », coécrit avec le pianiste italien Giovanni Mirabassi à New York. Ce dernier sera d'ailleurs à ses côtés à Monte-Carlo, avec le batteur et percussionniste cubain Lukmil Perez et le contrebassiste français Laurent Vernerey, fidèle accompagnateur de Didier Lockwood et de Claude Nougaro.

 

Dimanche 27 novembre - Angélique Kidjo

Angélique Kidjo a connu une longue histoire de collaborations avec les plus grands noms du jazz et de la pop (Carlos Santana, Alicia Keys, Peter Gabriel, Roy Hargrove ou Branford Marsalis).Entre soul, percussions africaines et choeurs féminins traditionnels, Angélique nous fera voyager du Bénin jusqu'aux Etats-Unis, en passant par le Kenya.

Angélique Kidjo : voix / Ben Zwerin : basse / Dominic James : guitare / Magatte Sow : percussions africaines / Yayo Serka Mimica : batterie

 

Mardi 29 novembre - Malia / André Manoukian Duo

Un duo piano-voix, reprenant des standards de la soul et du jazz aussi bien que des compositions originales. Le duo rend aussi hommage aux grandes dames du jazz et du blues (Nina Simone, Billie Holiday, ou Etta James…). Une belle découverte pour certains, et une redécouverte pour d'autres !

 

 

Mardi 29 novembre / Al Jarreau & Ndr Bigband

Al Jarreau se produira pour la première fois à l'Opéra Garnier Monte-Carlo. 18 musiciens allemands du NDR Bigband de Jörg Achim Keller accompagnent le chanteur scatteur qui revisite le répertoire de Duke Ellington.

Al Jarreau est l'homme aux 7 Grammy Awards dans plusieurs catégories  avec des tubes planétaires comme Boogie down, Mornin', Breaking away et des reprises de Take five ou Your song.

Le NDR Bigband est un ensemble de solistes fondé en 1945 et habitué des rencontres au sommet avec des jazzmen comme Maceo Parker, Chet Baker, Joe Sample ou Abdullah Ibrahim.

 

Mercredi 30 novembre - Airelle Besson Quartet

Après s'être essayée avec brio au duo (avec le brésilien Nelson Veras) et au quintet (Rockingchair), Airelle Besson se lance aujourd'hui dans le quartet. Elle s'est entourée pour ce concert d’Isabel Sorling (voix), de Benjamin Moussay (claviers), et de Fabrice Moreau (batterie).

 

Mercredi 30 novembre - Ibrahim Maalouf

Artiste emblématique du bassin méditerranéen, Oum Kalthoum était à la fois chanteuse et actrice - deux passions menées avec une flamboyance et une générosité telles qu'elle reçut le surnom d’« Astre d'Orient ». Fasciné par cette chanteuse depuis son plus jeune âge, Ibrahim a choisi de reprendre l'une de ses plus belles chansons : Alf Leila wa Leila (Les Mille et une Nuits). Un travail qui a débouché sur un album et une tournée.

Ibrahim Maalouf : trompette / Frank Woeste : piano / Rick Margitza : saxophone / Scott Colley : contrebasse / Clarence Penn : batterie

 

Jeudi 1er décembre - Wayne Shorter Quartet

Après Sonny Rollins, il manquait évidemment un autre géant du jazz et du saxophone pour écrire l'histoire du Monte-Carlo Jazz Festival : Wayne Shorter. Il a fêté ses 80 ans dans la mythique Pinède-Gould de Juan-les-Pins, et vient cette fois en octogénaire averti pour montrer au public de la Principauté que le jazz n'a pas d'âge.

Wayne Shorter : saxophone / Danilo Perez : piano / John Patitucci : contrebasse / Brian Blade : batterie

 

Vendredi 2 Décembre Richard Bona & Mandekan Cubano

Ce surdoué de Douala revient avec un nouvel album produit par Quincy Jones sur son label Qwest Records. « Heritage », raconte la grande histoire des esclaves de langue Mandekan d'Afrique de l'Ouest débarqués à Cuba, apportant avec eux leur musique et leurs traditions.

Richard Bona : basse et voix / Ludwig Afonso : batterie /Osmany Paredes : piano / L



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios