Barack Obama a inauguré le premier musé afro-américain à Washington

Barack Obama a inauguré le premier musé afro-américain à Washington
94x50_44094166.jpg

Il aura fallu 4 ans pour construire ce musée de 33 000 mètres carrés, qui accueille un collection considérable de plus de 37 000 pièces, où la musique trouve toute sa place

Barack Obama, premier président afro-américain des États-Unis, a inauguré le 24 septembre 2016 le National Museum of African American History and Culture (NMAAHC), à Washington.

Le projet est dans les tuyaux depuis plusieurs décennies. En 1929, le Congrès donne son accord à la création d’un musée mais, alors que le pays plonge dans la crise, lui refuse toute subvention. A la fin des années 1960, dans la foulée des victoires liées aux droits civiques, l’idée est relancée, mais, là encore, ni le monde universitaire ni le monde politique ne poussent en ce sens. «  Longtemps, le groupe dominant, l’homme blanc d’origine européenne, a choisi de ne pas inclure cette ­histoire dans le récit national  »,  explique la conservatrice Rhea L. Combs.

Si l’esclavage, la ségrégation et les droits civiques sont les thèmes centraux du musée, la culture et l’art y ont aussi leur place, comme la religion, la littérature, la photographie, l’éducation, le sport et bien évidement la musique.

En ce qui concerne la musique, on retrouve des photographies d’époque, des tenues de scène, des programmes de concert, des instruments, des récompenses, ayant appartenu à des artistes qui ont marqué la culture afro-américaine comme Billie Holiday, Diana Ross, Prince, Whitney Houston, Michael Jackson, Dionne Warwick, Ethel Waters, James Brown ou encore Chuck Berry

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios