“I Hear a Symphony” fête ses 51 ans !

“I Hear a Symphony” fête ses 51 ans !
94x50_the-supremes-lp-i-hear-a-symphony-stereo-a-lover-s-concerto-motown-1966-225e547f6f092d69de9304de7d534f3a.jpg

Le 6 octobre 1965, The Supremes sortaient “I Hear a Symphony”

Le groupe se forme sous le premier nom de The Primettes, en 1959, dans le but d'accompagner les membres du groupe The Primes' en concert. Composé de Florence Ballard, Mary Wilson et Diane Ross, qui sont alors âgées de 15 ans chacune, et de Betty Travis, d'un an leur ainée.

En 1961, les jeunes filles signent avec Berry Gordy, de Motown, qui leur impose de changer de nom. Elles deviennent, The Supremes. Les trois premiers disques des Supremes ont des ventes catastrophiques, Diana Ross prend une place de serveuse dans une cafétéria de Detroit et Barbara Martin quitte la formation pour se marier. En 1964, les Supremes s'organisent différemment, Berry Gordy décide de mettre Diana Ross sur le devant de la scène. Elles chantent Where did our love go, une chanson de Holland-Dozier-Holland qu'avaient refusé les Marvelettes. Ce sera un numéro un et en quelques semaines, les Supremes atteignent la gloire. Les succès s'enchaînent alors : Baby Love sera aussi numéro un en 1964, aux États-unis et au Royaume-Uni. Extrait du même album et sorti un mois après Baby Love, Come see about me sera aussi numéro 1. Suivront Stop ! In the Name of Love, Back in my arms again, etc.

I Hear a Symphony fête aujourd’hui ses 51 ans, c'est une chanson écrite par le trio Holland-Dozier-Holland. Elle sort en 45 tours en octobre 1965 et devient le sixième numéro 1 américain de la carrière des Supremes ! 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios