Décès du pianiste britannique Keith Tippett

Décès du pianiste britannique Keith Tippett

À l'âge de 72 ans, le maître du free jazz et de l'improvisation n'est plus

Celui qui était surnommé "L'homme de l'ouest avec un coeur gros comme ça" nous a quittés après une crise cardiaque alors qu'il avait été admis quelques jours auparavant à l'hôpital. 

Véritable passionné d'improvisation et sans cesse en quête de nouveauté et d'originalité, Keith Tippett avait notamment collaboré avec le clavériste anglais Robert Wyatt et le batteur sud-africain Louis Moholo. Il ne se contentait pas d'exceller dans un genre précis, mais tendait plutôt à explorer tous les genres et ressentir toutes les émotions que les différentes formes de jazz offrent. 

Le pianiste britannique avait crée son propre groupe de jazz alors qu'il était encore adolescent, le KT7. Quelques années plus tard, alors qu'il s'est déjà forgé une belle réputation dans l'industrie musicale, c'est sa rencontre avec Julie Driscoll, celle qui deviendra son épouse, qui a permis au musicien d'élargir ses horizons et de composer des morceaux pour la BBC

Dans les années suivantes, Tippett touche au rock, au jazz, au free-jazz.. et multiplie les expériences et finit par créer le Centipede, un groupe avec qui il réalisera l'un de ses plus grands albums intitulé Septober Energ. 

L'identité musicale du musicien pourrait être résumée en un seul mot : nouveauté. Il menait une recherche constante de nouvelles inspirations, rythmiques, accords. Il était considéré comme l'un des derniers grands noms du free-jazz. 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios