Y'AKOTO - DIAMONDS (CLIP)

Y'AKOTO - DIAMONDS (CLIP)
94x50_5182_y_akoto_f9.jpg

Découvrez le clip "Diamonds" de Y'akoto ! Une trouvaille du blog MySoul, à retrouver en intégralité sur www.mysoul.fr

 

Une chanteuse de Soul allemande bien partie pour conquérir le marché français ? L'histoire finalement se répète. Après Ayo, qui avait mis le public à ses pieds grâce à sa Folk Soul mâtinée de Reggae, la bouillonnante Nneka, dont la Soul militante a réussi à faire chavirer tous les hip hop heads de l'hexagone, voici donc venue Y'Akoto. 23 ans, une voix grave et troublante, qui serait le mix parfait entre la gouaille d'une Amy Winehouse et le timbre diapré, plus roots, d'une Marie Daulne (Zap Mama), et un premier album salué par la critique qui devrait rassembler les fans d'Erykah Badu ou d'Asa.



Cette même Asa avec laquelle elle partageait d'ailleurs la scène en ce début d'année à l'occasion du passage en Allemagne de cette dernière, comme quoi, c'est deux là ont bien plus en commun qu'une tessiture de voix comparable.



Autant d'éléments rassembleurs ne pouvaient que pousser la major Warner à miser sur cette Hambourgeoise d'origine ghanéenne, dont le premier album, Baby Blues sera opportunément commercialisé chez nous juste avant l'été (le 11 juin prochain sur le label East West), histoire de nous accompagner élégamment durant les beaux jours. Extrêmement soutenue par Arte, je me souviens avoir découvert Y'Akoto lors d'une excellente émission musicale concoctée spécialement par la chaîne franco-allemande et diffusée l'été dernier : Queens of Pop. A cette occasion, la jeune artiste s'était risquée à une reprise plutôt personnelle de la ballade "My All" de Mariah Carey.



Lancé en Allemagne à la fin du mois de mars 2012, le premier album de Y'akoto a dès sa sortie intégré le Top 20 du "newcomer charts" (le classement officiel des meilleures ventes d'albums des nouveaux talents musicaux) et ne l'a plus quitté depuis. En France comme outre Rhin, c'est le titre "Diamonds" qui a été choisi comme premier extrait de l'opus.



La suite est donc à surveiller sur le site officiel de l'artiste : Yakoto.de

 

Retrouvez cet article en intégralité sur http://mysoul.fr/



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios