Duke Ellington, grand nom du jazz !

Duke Ellington, grand nom du jazz !
94x50_138438031.jpg

« Satin Doll » titre phare des années 50 !

C’est en 1953 que « Satin Doll » sort. Il est écrit par Duke Ellington et Billy Strayhorn. Ce titre devient très vite un standard du jazz ! L’orchestre dont Duke Ellington faisait partie (créé en 1923) était l’un des plus réputés à l’époque, avec de nombreuses tournées aux Etats-Unis et en Europe. M. Ellington composait des morceaux mettant en avant les points forts de tous ses musiciens ! Il est l’une des personnalités afro-américaines les plus emblématiques de l’époque !

Pourtant avant de devenir le musicien reconnu que l’on connait aujourd’hui, c’est le baseball qui le passionnait… C’est après qu'il se soit blessé au visage avec une batte de baseball que sa mère décide de l’inscrire à des cours de piano à 7 ans !

C’est en 1914 qu’il compose sa première pièce « Soda Foutain Rag » ou « Poodle Dog Rag » (inspirée par son travail en tant que vendeur de boissons gazeuses). Il s’intéresse de plus en plus à la musique, travaille son oreille, étudie l’harmonie et l’écriture avec M.Perry (un ami de son père pianiste et chef d’orchestre) qu’il affectionne particulièrement. Il dira plus tard qu’il n’aurait jamais pu trouver meilleur professeur !

Il arrête totalement l’école à 17 ans pour se consacrer uniquement à la musique, et voyage énormément avec sa mère, ce qui lui permet de jouer dans de nombreuses villes aux Etats-Unis. De 18 à 20 ans, sa carrière de musicien commence officiellement ! Il intègre son premier groupe jazz, « The Duke’s Serenaders » qui s’agrandit au fil des années, tout en travaillant dans la publicité et en tant que coursier.

Il réussit à s’imposer avec son groupe en tant que musicien dans un environnement plutôt hostile en raison de la ségrégation. Il joue auprès de tout type de publics : de la haute société, au public plus modeste et jeune.

C’est en 1941 qu’il commence à composer avec Billy Strayhorn son « alter ego » comme il l'appelle. Ils sont à l’origine de nombreux standards ! Il s’éteint en 1974 à 75 ans et laisse derrière lui de merveilleux standards de jazz…

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios