Découvrez l’histoire derrière « I Got You (I feel good) » de James Brown

Découvrez l’histoire derrière « I Got You (I feel good) » de James Brown
94x50_james-brown.jpg

« I got you (I feel good) » est considéré comme LA première chanson Funk de l’histoire, retour sur la création d’une chanson culte.

Enregistrée par James Brown le 6 mai 1965, le titre a été écrit 4 ans plus tôt sous le nom « I Found You ». Retour sur l’histoire d’une chanson culte.

C’est Brown lui-même qui en est l’auteur et le compositeur, à la différence de bon nombre de titres de cette époque qu’il coécrits avec les membres de son groupe, The Famous Flames.

James Brown a rejoint la formation de manière définitive à partir de l’année 1953, alors qu’il sort de prison où il a passé trois années pour vol à main armée. Le groupe connaît le succès dès 1956 avec le single « Please, Please, Please » qui fait une entrée fracassante dans le top 10 du Billboard américain. Les Flames deviennent très vite le « groupe accompagnateur » de James Brown, le charisme et le génie de ce dernier le distinguant nécessairement. Au moment où il écrit  « I found you » en 1961, James Brown est une valeur sure de l’industrie du disque. Si son style doit beaucoup au rhythm’n’blues et à la soul, James Brown intègre aussi les codes du « nouveau » style fraîchement apparu, le rock n’roll, autant que sa culture gospel, jazz et blues. Mais en 1962, au moment où il souhaite enregistrer « I found you », James Brown qui a peine 30 ans, se plie aux envies de sa maison de disque qui lui conseille de plutôt produire la chanson au lieu de l’interpréter lui-même. « I found you » est ainsi enregistrée par Yvonne Fair et produit par James Brown : il s’agit alors d’une chanson dans le pur style rhythm’n’blues. Le single est  un échec commercial. C’est pourtant à partir de ce premier jet que James Brown s’apprête, en mai 1965, à enregistrer son plus grand classique et l’un des actes fondateurs du style funk.

 

La question de savoir si « I feel good » est LA première chanson funk de l’histoire a occupé bon nombre de spécialistes depuis la fin des années 60. Le fait est qu’ « I feel good » ne ressemble à aucune autre chanson de son époque. Ce n’est ni du rock anglais (qui vient d’envahir le monde avec les Beatles, les Stones et bien d’autres), ni du rock’n’roll originel, ni tout à fait du blues, pas même du rhythm’n’blues. « I feel good » est une sorte de fusion de plusieurs styles musicaux. 

Par rapport à « I found you », James Brown y intègre une batterie (jazz et rock) avec déjà cette tendance, d’appuyer sur le premier temps , un trait de musique qui sera quelques années plus tard la marque de fabrique de Brown. Puis il y a  dans « I feel good » l’omni présence des instruments à vent : 4 trompettes et  5 saxophones, complétement inédit pour l’époque.

Le single sort en octobre 1965, le succès est direct et énorme. Pour la première fois de sa carrière, James Brown s’offre un n°1 au Billboard US et sa chanson réconcilie tous les publics. I feel good devient rapidement la chanson phare de James Brown. Le morceau est extrait de l’album du même nom qui sort en janvier 1966, et qui flirte lui aussi avec les premières places des charts.

 Les années suivantes, James Brown continuera sa quête de funk, proposant une musique toujours plus audacieuse et moderne, sans qu’on ne puisse jamais lui reprocher de se « couper » de ses racines rhythm’n’blues et rock.

 



1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios