Insolite : Les étranges instruments utilisés dans le jazz.

Insolite : Les étranges instruments utilisés dans le jazz.
94x50_instruments-conque.jpg

Découvrez une sélection des plus curieux instruments aperçus dans l’univers du jazz.

 

La washboard (planche à laver) et le dé à coudre 

La washboard, après avoir été un outil domestique s’est transformé en un véritable instrument de musique frotté et a été utilisé pour la première fois à La Nouvelle Orleans. Elle a pris sa place parmi les autres instruments traditionnels du jazz dans les années 50. La washboard a très vite été à l’origine de nouvelles sonorités blues et jazz. Il a été utilisé par le trio de jazz Chenier’s brothers, où Cleveland Chenier l’utilisait pour des concerts dans les années 70. 

 


 

 

 

Le Hang

Cet instrument si particulier, en forme de soucoupe volante a été inventé par par deux chercheurs suisses, Felix Rohner et Sabina Schärer. Il a été fortement apprécié par le groupe de jazz Portico Quartet, qui l’utilisaient régulièrement pendant leurs concerts. 

 
 
 
Le Clavinet de Hohner
 
Ce petit clavier a été créé 1964, dans le but d’imiter le son de son ancêtre, le clavecin. On a affaire à une résonnance plus amplifiée et dispose de sonorités particulières : Stevie Wonder l’a d’ailleurs utilisé dans son titre « Superstition ».  
 
 
 

 

 
 
La conque marine 
 
Ce coquillage provenant de la Polynésie a été l’outil d’expérience musicale du tromboniste de jazz Steve Turre. Il émet un son presque similaires aux cuivres. 
 
 
 

 

 
 
 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios