Au revoir, James Cotton

Au revoir, James Cotton
94x50_jamescotton.jpg

Le chanteur et harmoniciste de blues James Cotton nous a quittés, à l’âge de 81 ans.

James Cotton, grand auteur-compositeur-interprète américain et véritable roi de l’harmonica est décédé à l’âge de 81 ans, au Texas. Il a longtemps été le musicien du bluesman Muddy Waters, qui a remporté avec son groupe le Grammy Award du Meilleur disque de blues traditionnel, pour « Deep in the blue », sorti en 1996. Avec sa participation pour la sortie de 27 albums depuis 1968 chez les 3 labels « Buddah », « Alligator » et « Verve » Records, James Cotton a su s’imposer dans l’univers du blues pour montrer son ultime talent de chanteur et de musicien.

Sa carrière professionnelle commence dans les années 50, lorsqu’il fait ses premiers enregistrements à Memphis, pour le label « Sun Records », sous la direction de Sam Phillips. Plus tard en 1955, il rencontre Muddy Waters et rejoint son groupe, avec lequel il connaîtra un véritable succès planétaire.  Plus tard, James Cotton forme son propre Quartet, aux côtés de Otis Spann au piano avec lequel il enregistre entre les concerts avec Muddy Waters. 

Sa musique lui a permis de lutter longtemps contre le cancer : malgré la maladie, James Cotton a continuer de se produire sur scène jusqu’à son dernier souffle.

Ecoutez et réécoutez : les plus beaux moments de James Cotton en vidéo :



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios