Retour sur 5 scandales qui ont secoué le monde du jazz

Retour sur 5 scandales qui ont secoué le monde du jazz

Loin de n'être qu'amour et musique, le monde du jazz n'a pas été épargné par les scandales et polémiques !

Être un artiste mondialement connu et adulé présente beaucoup d'avantages, mais presque tout autant d'inconvénients et ça, certains l'ont appris à leurs dépens ! 

Revenons sur cinq grands noms du monde du jazz qui ont fait les gros titres de la presse à scandale ! 

Billie Holiday et ses démêlés avec la justice 

Grande habituée des frasques à répétition, Billie Holiday faisait les choux gras de la presse à scandale. En 1939, la chanteuse est accusée de faire de la propagande communiste avec son titre Strange Fruit suite à quoi elle est bannie de l'état d'Alabama. Ses déboires amoureux et le décès de sa mère l'entraînent dans une brutale descente aux enfers. Elle passera un an en prison, de 1947 à 1948 pour possession de stupéfiants. Après avoir été interdite des scènes newyorkaises, la chanteuse est hospitalisée à cause de ses addictions le 30 mai 1959. Deux mois plus tard, elle est retrouvée morte, une poignée de dollars sur sa cuisse ; d'après certains proches, il s'agirait de la somme que lui aurait versé un journaliste pour une ultime interview. 

 

Frank Sinatra et ses relations floues avec la mafia

Crooner à la voix de velours, le chanteur savait charmer tout le monde à coup de sourires en coin et de ballades mélancoliques. Pourtant, derrière ce visage d'ange se cachaient de gros secrets. De son vivant, le chanteur était fortement soupçonné de fréquenter la Cosa Nostra puisqu'il apparaîssait souvent aux côtés de Lucky Lucianoconnu comme " le père du crime organisé aux États-Unis". Le chanteur a toujours nié avoir un lien avec l'organisation mafieuse. En 1998, à la mort du chanteur, le scandale éclate : un dossier de 1 275 pages du FBI a été rendu public. Dans ce dossier figurent des preuves qui relient le chanteur à la mafia.

 

Nat King Cole agressé sur scène 

C'était en 1956 alors que Nat King Cole était au sommet de sa popularité. Lors d'un concert en Alabama où la ségragation et le racisme étaient monnaie courante, alors que l'artiste entame Little Girl, un groupe de quatre hommes monte sur la scène et s'attaque à lui. Ces personnes, identifiées comme des membres du Ku Klux Klan, refusaient qu'un afro-américain se produise dans leur ville. Après cette attaque, Nat King Cole est revenu sur scène le visage en sang pour expliquer qu'il devait mettre un terme au concert et partir à l'hôpital. 

 

Des photos d'Amy Winehouse utilisée pour une campagne anti-drogue 

La jeune chanteuse à la voix si unique Amy Winehouse n'a pas été épargnée par la presse à scandale qui scrutait sa vie, ses relations amoureuses et ses frasques. La célébrité enchaînait les dérapages : des concerts où elle était complètement ivre, des propos racistes, ses relations toxiques, elle faisait la une des tabloïdes quotidiennement. Un parti d'extrême droite suisse a décidé, à peine quelques jours après le décès de la chanteuse, d'utiliser des photos où elle était très mal en point pour mener une campagne contre la dépénalisation des drogues. Cette décision jugée irrespectueuse et immorale a fait scandale. 

 

Peggy Lee quitte l’orchestre de Goodman pour Dave Barbour

Alors qu'elle faisait partie d'un des orchestres les plus célèbres du monde (celui de Benny Gooman) dans les années 40, la chanteuse Peggy Lee s'est laissée emporter par la passion. Benny Goodman avait établi une règle très stricte parmi les membres de son orchestre : aucun des musiciens ne devait avoir de relation avec la chanteuse. Lorsque le guitariste Dave Barhour rejoint l'orchestre, c'est le coup de foudre entre les deux artistes; c'est ainsi que Peggy Lee a décidé de quitter l'orchestre pour vivre son histoire d'amour avec Dave Barbour qui en fera de même. 

 

 

 



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios