The Sorcerers se laisse tenter à l'éthio-jazz

The Sorcerers se laisse tenter à l'éthio-jazz

Un nouvel album "In Search Of The Lost City Of The Monkey God"

Le groupe The Sorcerers trouve l'inspiration dans le jazz éthiopien et les pulsations funk, son univers musical est peuplé de textures cinématographiques tirées des bandes originales des films d'horreur européens des 60's et 70's.

Nous retrouvons dans ce nouvel album des aspirations ethio-jazz, et des mélosies de groove des 70s, cependant le groupe recrée musicalement l'impression d'une jungle imaginaire et inquiétante, comme l'avait fait Duke Ellington à la fin des années 20 et semble s'inspirer des bandes originales de Lalo Schifrin et Quincy Jones. 

On vous laisse découvrir : 

 

 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios