Découvrez l'histoire qui a donné naissance au hit "Respect"

Découvrez l'histoire qui a donné naissance au hit "Respect"

Devenue un hymne féministe et anti-raciste, retour sur une chanson qui n'a rien perdu de son mordant

Il s'agit de l'un des titres phares, sinon du titre phare, du répertoire de la reine de la soul, Aretha Franklin ! La chanson Respect est née sous la plume du crooner Otis Redding en 1965 après une prise de conscience du chanteur. 

Après des périodes d'absence répétées lorsqu'il se produisait sur scène, Otis Redding trouvait que sa famille ne lui accordait plus le statut de chef de famille et qu'il avait perdu de son autorité auprès des siens, un constat qui l'a poussé à se confier à son ami batteur, Al Jackson, qui lui répond "tout ce que tu peux espérer chez toi, c'est un peu de respect". 

Ce sont ces paroles qui ont inspiré le chanteur qui a alors composé une chanson dynamique, pleine d'énergie mais surtout, très macho. Avec ce morceau, Otis Redding cherche à s'affirmer en tant que chef de famille qui s'occupe financièrement des siens et qui devrait donc être adulé pour cela, un message que reprend Johnny Hallyday. 

Respect, très explicitement un hymne au machisme, va alors tomber entre les mains de la talentueuse Aretha Franklin qui reprend la chanson en y ajoutant une impulsion féminine transcendante qui va propulser le titre au rang de hit. La reine de la soul transforme un morceau qui se voulait très conservateur et témoin d'une société patriarcale en une ode au féminisme et un hymne contre le racisme qui sévit aux États-Unis à cette époque. 

C'est ainsi que ce qui était une simple chanson sur les états d'âme d'un mari en quête de reconnaissance s'est changée en refrain pour la liberté de tous et pour l'égalité des droits qui est encore scandé aujourd'hui. 

 
 

 



En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios