MAHALIA JACKSON

MAHALIA JACKSON

Née le 16 octobre 1911 à la Nouvelle-Orléans dans le Sud des Etats-Unis, Mahalia Jackson est une chanteuse de gospel considérée comme la plus grande voix du 20e siècle. Troisième enfant d’une famille pauvre afro-américaine, elle commence à chanter dans la chorale de son église à l’âge de 4 ans. Après la mort de sa mère, elle est élevée par sa tante très croyante qui n’autorise aucune écoute de musique profane. Mais le cousin de Mahalia lui procure des disques r&b de l’époque qui l’influenceront plus tard dans sa musique : Bessie Smith, Ida Cox, Enrico Caruso et Ma Rainey. En 1927, elle part vivre à Chicago et décroche un emploi de domestique avant de chanter dans plusieurs églises de la ville. Dans les années 30, elle enregistre un premier album puis part en tournée pendant 5 ans avec le compositeur Thomas Dorsey, se produisant dans des églises et durant des rassemblements religieux. Mahalia se fait remarquée et commence à jouir d’une certaine notoriété, elle décroche alors un contrat avec le label Decca puis avec Columbia. A la fin des années 50, Mahalia est à l’apogée de sa carrière et se produit en Europe. Elle est même la présentatrice de sa propre émission sur la chaine américaine CBS. Dans les années 60, elle est très engagée dans les mouvements pour les droits civiques. Proche de Martin Luther King, (elle interprétera un de ces morceaux juste avant qu’il donne son fameux discours « I have a dream ») elle chante également pour les présidents Eisenhower et Kennedy. Le 27 janvier 1972, Mahalia Jackson meurt des suites d’une insuffisance cardiaque. La même année elle reçoit à titre posthume un Grammy Award qui récompense la totalité de sa carrière.
 

 


Tags :

Articles associés

1 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios