JIMMY SCOTT

JIMMY SCOTT

James Victor Scott dit Jimmy Scott est un chanteur de jazz américain, né en 1925 à Cleveland, aux Etats-Unis.Elevé au sein d’une famille de 10 enfants, il a seulement 12 ans quand il commence à se faire connaître dans la région de Cleveland. Tim McCoy, un comédien, le repère et fais appel aux services du jeune adolescent à chaque fois qu’il est de passage dans la ville. Jimmy se produit alors dans de nombreux clubs et bars bien que ses endroits soient interdits aux mineurs comme lui : plusieurs fois il échappera de justesse à la police. Atteint du syndrome de Kallmann, qui se caractérise par une absence de développement pubertaire, il hérite d’une voix haute et aigue qui lui vaut le surnom de Little Jimmy.A 20 ans, il s’installe à New York où il entame une carrière de chanteur professionnel. En 1948, Jimmy intègre l’orchestre de Lionel Hampton aux cotés de Quincy Jones avec qui il enregistre même un disque.En 1963, il connaît un véritable succès quand Ray Charles le signe sur son label Tangerine et qu’ils enregistrent ensemble un album : Fallin in Love is Wonderful considéré par certains comme l’un des meilleurs albums jazz de cette époque..Cependant à la fin des années 60, la carrière de Jimmy Scott s’arrête brusquement et il retourne dans son Cleveland natal où il vit de petits boulots. Il faut attendre 1991 pour voir Jimmy revenir sur le devant de la scène notamment grâce au musicien Lou Reed qui l’invite sur l’un de ses morceaux. Un an plus tard, il enregistre All The Way accompagné de Kenny Barron, Ron Carter et David Newman : l’album sera nominé aux Grammy Awards. Tout au long de sa carrière Jimmy Scott s’est produit avec les plus grand noms du Jazz dont Charlie Parker, Sarah Vaughn, Lester Young, Charles Mingus…En 2007, il a reçu le prix de Jazz Master délivré par le Fonds National pour les Arts aux Etats-Unis.Discographie    * Very Truly Yours (Savoy) (1955)    * If You Only Knew (Savoy) (1956)    * The Fabulous Songs Of Jimmy Scott (Savoy) (1960)    * Falling In Love Is Wonderful (Tangerine) (1963) (Re-issue 2003)    * The Source (Atlantic) (1969) (Re-issue 2001)    * Can't We Begin Again (Savoy) (1975)    * Doesn't Love Mean More (J's Way) (1990)    * Live In New Orleans (1951 Concert) (Fantasy) (1991)    * All The Way (Sire) (1992)    * Dream (Sire) (1994)    * Heaven (Sire) (1996)    * Holding Back The Years (Artists Only) (1998)    * Mood Indigo (Milestone) (2000)    * Over The Rainbow (Milestone) (2001)    * Unchained Melody (Live Album) (Tokuma) (2001)    * But Beautiful (Milestone) (2002)    * Moonglow (Milestone) (2003)    * All Of Me: Live In Tokyo (Venus) (2004)

 


Tags :
jimmy-scott

Articles associés

0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios