Das Kapital & Royal Symphonic Wind Orchestra : L’album “Eisler Explosion”

Das Kapital & Royal Symphonic Wind Orchestra : L’album “Eisler Explosion”
94x50_das-kapital-eisler-explosion.jpg

Le trio de Das Kapital s'allie au Royal Symphonic Wind Orchestra pour un album au nom de “Eisler Explosion”.

Pour fêter les 100 ans de l'Art Center Vooruit de Gand, le producteur Wim Wabbes a eu l'idée de demander à quatre compositeurs de revisiter 9 pièces d'Hanns Eisler un compositeur autrichien, de musiques de films et composé entre autres l'hymne national de la RDA. Le choix des solistes s'est porté sur les musiciens de Das Kapital, un trio qui avait déjà consacré deux albums à des compositions d'Eisler: « Ballads & Barricades » et « Conflicts & Conclusions ». Dans ce trio, on retrouve le saxophoniste allemand Daniel Erdmann, le guitariste scandinave Hasse Poulsen et le batteur Edward Perraud.

D'une part, la musique d'Eisler semble très bien se prêter à un traitement plutôt jazz. Dès la première écoute, une chose paraît évidente: cet album « Eisler Explosion » s'adresse surtout aux amateurs de musique de scène qu'aux amateurs de jazz bien que les arrangements de Peter Vermeersch, sur « Bankenlied » et « Uber den Selbstmord » veillent à mettre en valeur le saxophone comme la guitare.