Hocus Pocus feat Oxmo Puccino - Equilibre

Hocus Pocus feat Oxmo Puccino - Equilibre
94x50_hocus-pocus-feat-oxmo-puccino-equilibre-160.jpg

Une trouvaille du blog mysoul, à retrouver en intégralité sur www.mysoul.fr

Reconnu depuis le milieu des années 2000 (et la sortie de leur deuxième album "73 Touches") comme l'un des fers de lance du courant Jazz Rap en France, la formation nantaise Hocus Pocus a peu à peu glissé vers un son Hip Hop plus ouvertement nourri d'influences Soul. Une impression renforcée par le choix des guests présents sur leur dernier opus en date, "16 Pièces", sorti en Mars 2010, et sur lequel s'invitent les voix langoureuses de la chanteuses britannique Alice Russell (sur le premier extrait, "Beautiful Losers"), de la délicieuse sirène Soul/Jazz Elodie Rama, et évidemment, de notre plus digne (si ce n'est l'unique !) représentant d'un son "Motown" made in France, le tourangeau Ben L'Oncle Soul. Mais au tracklisting de "16 Pièces", on retrouve aussi un duo hautement symbolique, puisque c'est le rappeur Oxmo Puccino (lui même figure majeure de la scène Rap/Jazz hexagonale, au même titre qu'un Rocé ou qu'un Kohndo) qui pose aux côtés de 20 Syl sur le titre "Équilibre".

Après un teaser dévoilé en début de semaine, on découvre aujourd'hui l'intégralité du clip qui vient soutenir ce morceau une nouvelle fois influencé par un classique de la Soul. Même si le sample ne saute pas aux yeux (et, en l'occurrence, aux oreilles), c'est bien de l'énorme hit "Ain't No Mountain High Enough" immortalisé en 1967 par Marvin Gaye et Tammi Terrel, que le morceau "Equilibre" tire son inspiration ! C'est le très perspicace site spécialisé du-bruit.com qui nous le révèle d'ailleurs.

 

 

Pour aller plus loin, une interview de 20 Syl à lire sur le site de L'Express, dans laquelle l'artiste nous parle de sa passion pour la musique Soul, de Stevie Wonder à Larry Graham.

Retrouvez toute l'actualité d'Hocus Pocus sur le site du label On & On Records, ainsi que sur la fanpage Facebook d'Hocus Pocus et leur Twitter.

 

Retrouvez l'intégralité de cet article sur www.mysoul.fr