Jean Karakos, le producteur et éditeur de jazz est décédé.

Jean Karakos, le producteur et éditeur de jazz est décédé.
94x50_byyyyg.jpg

Il y a trois jours, on apprenait la mort du fondateur de BYG Records. Retour sur sa prestigieuse carrière.

Jean Karakos, était un grand producteur et éditeur de jazz, hip hop et de musiques du monde, dont il était passionné.

Il né en Bretagne de parents grecs et s’est lancé dans le monde de la musique à 20 ans, en 1960. Il est le fondateur des labels Stars Succes, Celluloïd et BYG Records.

Il s’est installé à New York en 1980 où il fut à l’origine de l’association entre Johnny Rotten, l’ex chanteur du célèbre groupe de funk, Sex Pistols, et Afrika Bambaataa, l’un des créateurs du mouvement hip hop !

Il fut à l’origine de nombreux disques de musique du monde comme ceux de Youssou N’dour, Mory Kanté, et a également réédité en France une série d’albums de jazz historique ainsi que plusieurs 45tours de soul. Celui du célèbre groupe de rock francais, Téléphone a également été produit par Jean Karakos. 

Il a produit la chanteuse Loalwa Braz Vieira (retrouvée morte il y a environ une semaine) qui avait interprété la Lambada, vendue à plus de 15 millions d’exemplaires, et a lancé la mode de la Pachanga (genre musical qui est un mélange de merengue et de conga, accompagné d’une danse)

Jean Karakos était aussi l’éditeur d’un des plus grands catalogues de jazz contemporain, free jazz et jazz politique où on retouve Archie Shepp, Gong, Art Ensemble Of Chicago, Don Cherry, ou encore Anthony Braxton…



0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios