3 anecdotes à savoir sur Barry White

3 anecdotes à savoir sur Barry White

B.White surprenant

Barry White, chanteur mythique, figure inconditionnelle du rhythm and blues nous quittait le 4 juillet 2003. Tous les grands artistes diront que les légendes ne meurent jamais. Barry White a laissé derrière lui une collection de titres devenus culte et est une figure inspirante pour le monde de la musique !

Jazz Radio, vous livre aujourd’hui trois anecdotes sur l’artiste. 


The King Elvis le décidera à se lancer dans la musique

Barrence Eugene Carter, qu’on connaît tous sous le nom de Barry White, n’avait alors que 17 ans.
Le futur artiste est est né dans le Texas et a grandi dans la banlieue de Los Angeles.
A l’adolescence, le jeune homme connu une période « gangster ». Très vite il atterrira derrière les barreaux pour vol. Alors qu’il était en prison en 1960, il écoute la radio et tombe sur la mythique chanson d’Elvis Presley It’s Now Or Never. Il réalise grâce à ce titre que sa vie prend une mauvaise tournure à laquelle il n’aspirait pas ! C’est alors qu’il est pris d’un profond électrochoc et décide d’inverser la situation en se lançant dans la musique… pour notre plus grand plaisir !

Il a fait une apparition dans les Simpson

Vous savez que Les Simpson sont férus d'apparitions de célébrités en tout genre ! On compte d’ailleurs comme invités Michael Jackson, Elisabeth Taylor,  les Red Hot Chili Peppers, James Brown,  Paul McCartney ou encore U2, Elton John, Mel Gibson, Edward Norton, Britney Spears, The Who, Lenny Kravitz et Mick Jagger, ils ont tous prêté leur voix à un personnage des Simpson ou interprété leur propre rôle. Alors, pas de surprise, que Mr White face son apparition !  Barry White a également été aperçu plusieurs fois dans la série Ally McBeal. Il composera aussi par la suite la musique du film Together Brothers sortie en 1976.


Un rendez-vous raté avec Marvin Gaye !

Deux légendes, un rendez-vous qui n’a pas pu aboutir.
Dans son autobiographie, le virtuose du rhythm and blues révèle qu’une semaine avant la mort tragique de Marvin Gaye, celui-ci l’avait contacté afin d’élaborer une collaboration.
Cette dernière n’aboutira jamais. L’interprète de « sexuel healing » sera assassiné par son père la veille de son 45e anniversaire, nous laissant privé de son talent et avec "l’illusion" d’une collaboration inoubliable !