Thelonious Monk "Epistrophy", live à Palo Alto (vidéo)

Thelonious Monk "Epistrophy", live à Palo Alto (vidéo)

Une représentation, une histoire

Comment aborder cette representation de Thelonious Monk sans vous conter cette histoire ?  
En 1968, la mort de Martin Luther King attise les tensions raciales déjà bien présentes aux États-Unis. En californie, à Palo Alto, Danny Scher, un adolescent de 15 ans, rêve de faire jouer le pianiste Thelonious Monk au sein de son lycée. Il voit en cette représentation et événement, une occasion et une manière de réconcilier les communautés et ainsi apaiser les tensions.  

La sortie de ce live est une occasion de plus pour apprécier le talent de cet artiste incroyable et son génie alors qu'il se trouve en fin de carrière, il vient alors d'enregistrer son dernier album en tant que leader à la fin de l'année 1968. Thelonious Monk, en quartet avec  Charlie Rouse (sax tenor), Larry Gales (basse) et Ben Riley (batterie), revoit ses compositions et reprises habituelles «Well, you needn't», «Ruby my dear», «Epistrophy», «Don't blame me» ou «Blue Monk». 


 


0 commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Les champs requis sont identifiés par une étoile *

En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios