Voici l'histoire de la chanson "Strange Fruit" signée Billie Holiday

Voici l'histoire de la chanson "Strange Fruit" signée Billie Holiday

Immersion dans l'origine de la chanson phare du répertoire de Lady Day !

Après vous avoir dévoilé l'histoire de plusieurs grandes chansons du répertoire jazz et soul, c'est un grand classique de Billie Holiday que nous avons décidé de vous présenter en détail. À l’origine, Strange Fruit est un poème intitulé Bitter Fruit publié en 1937 par Abe Meerpool, professeur d’un lycée du Bronx, dans un bulletin syndical des enseignants new-yorkais.

C'est dans un contexte de ségrégation raciale que le poème est né : après avoir vu un cliché de deux jeunes afro-américains se faisant lyncher, Abe Meerpool écrit ce poème qu'il met d'ailleurs en musique lui-même. La chanson étant jouée dans plusieurs évènements politiques, Barney Josephson, le fondateur du club Café Society décide de présenter le morceau à Billie Holiday qui se produit dans son établissement à l'époque. 

Après une période de doute, la diva accepte d'interpréter la chanson et en fait un hymne personnel puisque quelques années en arrière, son père malade est décédé après que plusieurs hôpitaux ont refusé de le soigner à cause de sa couleur de peau. 

Cette chanson est à l'origine d'une énorme polémique : le climat de ségrégation étant très présent, les labels craignent de sortir la chanson et Billie Holiday devient la cible des ségrégationnistes. Toujours au programme du Café Society où le public se bouscule, la chanson provoque des réactions parmi le personnel de l'établissement qui fait exprès de faire du bruit pendant toute la durée du morceau. 

En 1999, le Time Magazine décrète que Strange Fruit est la plus grande chanson du XXe siècle ! Depuis la version de Billie Holiday, de nombreux artistes se sont attelés à la tâche de la reprise sans jamais retranscrire la même émotion. 

 
 


En ce moment sur Jazz Radio

La Musique revient vite...

Ecoutez 

  Ecoutez les Webradios